Ainsi...

Carole Baillargeon


11 juin au 1er octobre 2017

Carole Baillargeon propose une exposition de sculptures textiles composée de trois corpus: Éprouvés, Endeuillés et Résilients, qui forment un ensemble narratif mettant en scène les tensions des hauts et des bas de la vie, entre le malheur et son contraire, qui présentent un mouvement d'adaptation qui conduit à la résilience. Cette sculpteure développe une pratique hybride en arts visuels avec des référents à la scénographie, aux métiers d'arts et à l'artisanat, par le travail avec différents matériaux et par des techniques qui ont en commun d'être simples et de requérir de la patience. Par ces oeuvres, l'artiste aime nous raconter de courtes histoires.

Les supports d'origine pour les oeuvres des corpus Endeuillés et Éprouvés sont d'anciens ciseaux de formes variées, lesquels sont vêtus d'un mélange de matières: tissus de soie, fils, tricot, mousse synthétique. Pour les Résilients, Carole Baillargeon a utilisé cette fois, toutes sortes de pinces de travail aux allures plus robustes qu'elle a habillées de laine corriedale feutrée. À propos de ce corpus, l'artiste écrit d'ailleurs : «Une vie difficile, les pires épreuves, et pourtant certaines personnes ont la capacité de se reconstruire positivement.»

Sa série de gravures numériques sous le titre Filer un mauvais coton nous fait réfléchir au phénomène de mondialisation grandissant.

http://www.lapresse.ca/le-soleil/arts/expositions/201707/16/01-5116635-carole-baillargeon-le-parcours-des-ciseaux.php

À propos de l'artiste

Carole Baillargeon vit et travaille à Deschambault et à Québec. Sa pratique artistique est hybride. Elle amalgame les arts visuels, la scénographie et parfois des techniques artisanales. Ce travail de création se développe depuis une trentaine d'années et a été diffusé au Québec, en Amérique et en Europe.

Elle a reçu le prix Hommage en métiers d'art lors des prix Excellence Arts et culture en 2016, primée pour son rayonnement international lors des prix de la culture des Régions de Québec et Chaudière-Appalaches en 2000 et a remporté le premier prix Ville de Québec de la Biennale Découverte en 1993. Il a aussi reçu l'appui financier des Conseils des Arts du Canada et des Arts et Lettres du Québec.

En 2015 et 2016, la circulation de l'exposition Paysages-Vêtements, réalisée sur une période de quinze années, a permis de présenter ce vaste ensemble à Montréal, Trois-Rivières, pour terminer au Musée d'art contemporain de Baie-Saint-Paul qui y consacra tout le rez-de-chaussée pour présenter la version intégrale de février à avril 2016.

Carole Baillargeon a complété la scolarité de doctorat en études et pratique des arts à l'UQÀM, une maîtrise en arts visuels, spécialité arts textiles et un baccalauréat en scénographie à l'Université Concordia.

Aussi à l'affiche