un incontournable

au coeur de la Beauce

La Beauce, mythes et réalités

Autochtones, explorateurs, coureurs des bois, colonisateurs, colons, conquérants, immigrants et travailleurs ont laissé, en leur temps et à leur façon, leur empreinte sur le sol beauceron.


Voici 3 des 9 thématiques de cette exposition:

AU PAYS DE L'ÉRABLE

La récolte de l'eau d'érable et la production de sirop font partie intégrante du mode de vie des Beaucerons depuis les débuts de la colonie. Le temps des sucres est une fête pour tous, et pour certains, un rite. Les techniques changent et l'équipement se modernise... mais « aller à la cabane » demeure une grande tradition beauceronne.


LA FORÊT, LE BOIS ET L'AVENIR Erable - Musée Marius Barbeau
La forêt beauceronne a d'abord servi à construire les habitations, les bâtiments et les structures. Elle a ensuite permis de créer une véritable industrie de transformation du bois. Aujourd'hui, les propriétaires de boisés privés travaillent à la préserver pour assurer l'avenir. La forêt beauceronne est constituée d'érablières et de sapinières. Les pratiques y sont d'autant plus saines et soucieuses de l'environnement que de nombreux propriétaires habitent leurs lots et que des parents et des proches travaillent pour l'entreprise.


 
LES BEAUCERONS ET LA GUERRE

Militaire BeauceLa Beauce n'a jamais été le théâtre d'un engagement militaire, ce qui n'a pas empêché les Beaucerons de prendre parti lorsque la paix et l'ordre étaient menacés. Le Régiment de la Chaudière est aujourd'hui engagé dans des missions de sauvetage et de maintien de la paix. Ses membres ont apporté leur aide à la population montréalaise lors de la crise du verglas en 1998. Maintenant, le Régiment accompagne les missions de l'ONU et de l'OTAN au Moyen-Orient, à Chypre, en ex-Yougoslavie et en Afghanistan.